Une jeune instit à la campagne, des histoires, des astuces, du grand air! NDLR: je tiens à préciser que ce blog n'est qu'une pure et totale fiction et qu'aucune responsabilité ne pourra m'être imputée puisque dans la réalité je suis éleveuse de cailles!

30 avril 2008

Le blues du stylo rouge

Catégorie: La Vie de la Maîtresse

Je profite des vacances pour corriger leurs cahiers en masse. Oui j'avoue, la corection des cahiers est encore un de mes gros points faibles auquel je tente de trouver une solution sans grand résultat jusqu'ici, mais je ne désespère pas.

Donc, comme je ne les corrige que très rarement, je mets un point d'honneur à ce qu'ils soient au moins entièrement corrigés à chaques vacances - quand j'ai un minimum de temps quoi.

Et là, je déchante. Je commence à me dire que si je ne trouve jamais le temps de corriger leurs cahiers c'est sans doute aussi parce que c'est une vraie torture de voir les bêtises qu'ils débitent au kilomètre, c'est désépérant.

Alors en cette période de fin d'année, je me retrouve là, à corriger, et à me dire: "mais il va vraiment passer en 6ième celui-là? c'est pas possible... et celle-ci je la fais passer en CM1? noooon... ah ben si... et celle-là? ohlala..."

Parce que le système est mal foutu et même des gamins qui n'ont pas le niveau, ben on les fait passer quand même, direction la classe supérieure, pour plein de raisons hallucinantes - genre au bénéfice de l'âge ou parce qu'on ne repique pas au milieu du cycle etc... - et les parents sont ravis, forcément, persuadés que finalement le gamin ça va. Sauf que non, ça va pas, mais allez leur faire comprendre après ça. Eux vous rétorquent "Ben il passe alors c'est bon!" C'est tellement bon que nous on angoisse à l'idée de l'année catastrophique qui se profile derrière, de la galère dans laquelle le gamin va s'enfoncer et de tout ce qu'on va devoir faire pour limiter la casse.

Et moi je respire et je m'accroche à mon stylo rouge...

Posté par Eddie à 18:34 - La Vie de la Maîtresse - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    pareil....

    Je suis exactement dans le même état d'esprit que toi.... J'ai actuellement un cycle 3 complet, à 28 élèves... et je ne m'en sors pas avec ces fichues corrections....une vrai galère....
    Pour ce qui est des difficultés scolaires, moi aussi je désespère. J'ai un élève de CE2...que je vais faire passer au CM1 et qui ne sais pas lire. Aller faire comprendre aux parents qu'il va falloir envisager quelque chose....Il ne veulent même pas entendre parler de psy ou d'orthophoniste...et un redoublement ne changerait pas grand chose pour ce loulou là !!!!
    Faut vraiment croire au métier et être tres motivé vu la politique actuelle .... et ça ne va pas aller en s'arrangeant !!!!

    Posté par mélanie, 01 mai 2008 à 21:13
  • ah bah...!

    Effrayant de voir que nous faisons tous le même constat: on fait passer. Les classes en sur effectifs rendent ingérable le temps libre à la maison...et c'est un prof de français qui le dit. Bon sang, pourquoi on n'a pas passé le CAPEPS, je nous le demande!

    Posté par LN, 04 mai 2008 à 19:06
  • Fin des vacances, là, non?

    Alors, cette rentrée?

    Posté par Caro, 05 mai 2008 à 18:55
  • r

    Bonjou

    Posté par ostiane, 07 mai 2008 à 20:04
  • Bonjour

    La réflexion que vous proposez engage davantage le rôle de la correction que niveau des élèves.

    Il me semble absolument nécesaire de corriger jour après jour les travaux des élèves.

    1/ C'est un lien personnel et individuel entre l'élève et vous.

    2/ C'est lui montrer que vous le prenez pour ce qu'il est et non pour ce qu'il vaut.

    3/ C'est vous rendre compte au jour le jour des incompréhensions

    4/ C'est vous donner matière à des renforcements immédiats

    5/ C'est mettre en place des ateliers de réinvestissement

    6/ C'est donner votre temps pour vos élèves, et de cela,ils sont friands

    7/ C'est vous éviter les déboires que vous décrivez.

    Alors, OUI, il faut du temps! Beaucoup de temps, d'exigences et de bienveillance.
    Nos fameuses heures qui ne sont pas comptabilisées sur l'estrade, mais qui existent hors-champ!

    COURAGE!
    Ostiane
    BLOG BLEU PRIMAIRE

    Posté par ostiane, 07 mai 2008 à 20:13
  • erratum!

    corrections en rouge vif!
    Ecrire trop vite...

    "vous donnez" et "vous évitez"

    Désolez euh, désolée...
    Ostiane

    Posté par ostiane, 07 mai 2008 à 20:48

Gribouiller sur l'ardoise?