Une jeune instit à la campagne, des histoires, des astuces, du grand air! NDLR: je tiens à préciser que ce blog n'est qu'une pure et totale fiction et qu'aucune responsabilité ne pourra m'être imputée puisque dans la réalité je suis éleveuse de cailles!

04 octobre 2010

Le cirque du soleil bis

Catégorie: Le plus beau métier du monde

Ah ouais et pour continuer dans le même esprit que le post précédant, et bien demain j'accueille dans ma classe une petite fille "primo-arrivante" autrement dit une élève étrangère qui ne cause pas un mot de français. Pourtant elle va être intégré en CM2 comme si de rien n'était.

Et pour seul aide, pour le moment, l'inspection nous a juste communiqué un vague site internet où je peux télécharger des évaluations dans sa langue natale.

Le reste... et ben à moi de me démerder quoi.

Comme d'habitude.

Posté par Eddie à 20:35 - Le plus beau métier du monde - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Génial...
    Je compatis car j'ai vécu l'arrivée d'une petite thaï, puis d'un petit coréen (pas la même année (en ce2)) J'ai fait quelques sites pour soit disant "aider"...
    celà dit, même pour les "normaux" l'aide obtenue est comment dit.... (je ne trouve pas les mots) Je viens quand même de remplir 7 demandes d'aide pour le RASED (avec 6 en attentes, parce que "moins graves" mais que je devrais certainement rempir quand même), mais sachant que je n'aurais certainement aucun retour !!!!

    Posté par caro, 05 octobre 2010 à 20:58
  • J'ai moi aussi une petite fille primo-arrivante. Après avoir fait des pieds et des mains, nous avons obtenu l'aide d'une maîtresse CLIN mais la pauvre a un secteur si étendu qu'elle ne pourra pas la voir souvent. Autant dire qu'il faut faire avec les moyens du bord. Hélas. C'est le système de la dépatouille, l'Education nationale.

    Posté par Mirabelle, 06 octobre 2010 à 08:50
  • A survivre

    Félicitation : vous allez faire de grands progrès grâce à elle. Octobre 1981, mon fils, deux mois de CP français, est primo arrivant. Village vénézuélien. Même âge. Unique solution : l'école espagnole. Qui plus est : un CE2. Je suis... un rien perplexe. Je laisse faire. Je lui enseigne français histoire géo et comme dit son père 2 + 2 en espagnol ou en français font toujours 2 + 2.
    Me voilà convoquée. "Segnora votre fils ne dit pas un mot, il ne fait que lire en français" Comment ça, il ne sait guère lire. C'était vrai. Nous lui avions acheté des bouquins d'avance. Il les lisait. Tout en écoutant le cours avec attention. En janvier il parlait couramment l'espagnol et il s'est tenu deux années durant parmi les premiers. Donc, faites lui confiance et surtout qu'elle soit en lien avec les autres élèves. Bravo à vous. Toujours un "mal" pour un bien. Dit-on. Amicalement (Lania, conteuse rennaise, ex-toulouzene)

    Posté par Lania, 14 octobre 2010 à 01:59
  • Oui.
    J'en ai accueilli 2 dans une même classe.
    Bon courage à toi.

    Quelle nationalité?

    Posté par Caro-croisezlesf, 23 octobre 2010 à 05:49
  • Tout pareil ici!! Primo arrivante en CM2 : et rien personne, nada, démerde toi!! Bon ben ça crée des liens... et ça nous fera des histoires à raconter à nos petits enfants, quand l'école publique aura disparu !!

    Posté par __L__, 25 octobre 2010 à 16:23
  • Tout pareil ici!! Primo arrivante en CM2 : et rien personne, nada, démerde toi!! Bon ben ça crée des liens... et ça nous fera des histoires à raconter à nos petits enfants, quand l'école publique aura disparu !!

    Posté par __L__, 25 octobre 2010 à 16:24

Gribouiller sur l'ardoise?